Tutelle

Jeanne-Claude Jacoulet : fondatrice de la Sainte Famille

Mère Jacoulet : 1772 - 1836
Mère Jacoulet : 1772 – 1836.
  • Jeanne-Claude Jacoulet est née en 1772 aux Chaprais d’une famille de jardiniers. Orpheline à 13 ans, elle doit subvenir à ses besoins.
  • Sous la révolution et au péril de sa vie, elle véhicule sa foi en proposant l’asile ou en rendant visite aux prêtres réfractaires en Suisse.

 

 

La Sainte Famille, rue Brulard à Besançon
La Sainte Famille, rue Brulard à Besançon.
  • Son désir de devenir religieuse était grand. Pourtant elle se marie ! Son mari disparaît dans des conditions mystérieuses en Suisse. Jeune veuve, elle s’installe rue des Granges avec son fils Jean-François, puis place Jean Cornet.
  • En 1797, elle ouvre une école. L’année suivante, soutenue par l’abbé Maire, elle forme sous le vocable de « Sainte Famille » un pensionnat dont elle est responsable.
  • En 1803, l’association se transforme en communauté religieuse.
L'habit des religieuses de la Sainte famille
L’habit des religieuses de la Sainte famille.
  • En 1817, elle organise et rédige les constitutions de la communauté à travers trois grands thèmes : éduquer, instruire, enseigner la foi dans un acte de charité.
  • Il lui est dévolu le titre de mère supérieure et plusieurs communautés voient le jour : Amiens en 1817, Bourges en 1822, Lille en 1824, Nevers en 1827.
  • En 1836, la mère fondatrice décède.

 

La Sainte Famille en Centrafrique.
La Sainte Famille en Centrafrique.
    • Les sœurs sont allées former d’autres enfants à Vercel, Amancey, Ornans, dans la Nièvre et au Lycée professionnel privé agricole François-Xavier, situé rue du Chapitre à Besançon.
    • La Sainte Famille est aussi présente à Amiens, à Jersey, en république du Congo (Brazzaville) et en Centrafrique.

Enregistrer